Le Groupe de travail Mammifères

Le groupe en quelques mots

© pixel-diary.com

De nombreux Mammifères habitent notre capitale, mais la nature est constamment en évolution, à Bruxelles aussi! Certaines espèces de Mammifères se portent mieux (par exemple la Fouine et le Renard) et d'autres moins bien (la Musaraigne aquatique entre autres). C'est sur ce type de questions que se penche notre Groupe de travail consacré aux Mammifères, qui a entre autres pour mission de:


L’Atlas des Mammifères de la Région Bruxelles-Capitale

Pourquoi un Atlas?

Les Mammifères sauvages sont présents dans toutes les villes d’Europe et Bruxelles ne fait pas exception, notre capitale étant même assez gâtée du point de vue de sa biodiversité (une bonne trentaine d’espèces, Chauves-souris comprises). Bien que discrets ou nocturnes, ils sont là, parmi nous, près de nos maisons (et parfois même dedans), dans les parcs, dans les jardins, dans la Forêt de Soignes, dans les marais mis en réserve, les terrains vagues et même à l’intérieur du Pentagone.

Mais le paysage bruxellois bouge et évolue rapidement; l’urbanisation continue; de belles et grandes friches disparaissent. Par contre, des petits marais sont protégés, des lois régionales protègent mieux la faune et les habitats naturels, de nouveaux aménagements écologiques sont entrepris.

Face à ces bouleversements, les Mammifères sont touchés diversement:

  • Certaines espèces exigeantes sont impactées négativement et régressent (le Lérot, la Musaraigne aquatique).
  • D’autres, plus opportunistes, regagnent du terrain (le Renard, la Fouine…) et changent même leur comportement.
  • Pour certains Mammifères (des Mustélidés comme la Belette, l’Hermine, le Putois ou des Rongeurs comme le Rat des moissons…), la tendance n’est pas claire et devrait être précisée afin de pouvoir prendre des mesures de protection si nécessaire. Parfois, la simple présence doit être validée comme étant toujours d’actualité (Campagnol amphibie, Rat noir…). 

Un Atlas des Mammifères avait déjà été commandité pour la période 1997-2001 et l’Institut Royal des Sciences Naturelles en avait été chargé. Il était donc grand temps de faire le point et de réaliser un nouvel inventaire, tâche que Bruxelles Environnement a confiée à Natuurpunt en collaboration avec Natagora.

Les Chauves-souris faisant déjà l’objet d’un suivi régulier par les groupes Plecobrux-Natagora et Vleermuizenwerkgroep-Natuurpunt, aucune autre action de recensement n'a été envisagée à leur niveau.

Comment s’est-on organisé?

L’objectif de l’opération Atlas consiste à faire un inventaire des espèces de Mammifères pour chacun des 205 carrés de 1km x 1km de la Région Bruxelles-Capitale.

  • Toutes les données historiques d’observations faites entre 2001 et 2014 sont collectées.
  • Des relevés plus poussés sont réalisés avec des équipes de bénévoles qui utilisent différents types de pièges: pièges photographiques, pièges ‘Mostela’ (pièges photographiques spécifiques pour petits Mustélidés), pièges encreurs de deux calibres (relevé d’empreintes), pièges de capture de Micromammifères. Ces pièges respectent bien entendu l’intégrité des animaux observés.

Vous désirez participer?

Contactez Diemer Vercayie (Natuurpunt, Zoogdieren-werkgroep) ou Alain Paquet (Biodiversity monitoring, Natagora Bruxelles, 0488/27.60.40). On vous attend!

Informations complémentaires:


Le recensement des Chevreuils en Forêt de Soignes

L'objectif

© Marie Tomas Millan

Le but du recensement des Chevreuils en Forêt de Soignes n’est pas de comptabiliser le nombre exact d’animaux mais bien de déterminer l’IKA ou Indice Kilométrique d’Abondance.

L’IKA permet en effet de vérifier, année après année et dans chacune des régions de la forêt, l’évolution de la population de Chevreuils: est-elle en progrès, en recul, en équilibre?

Pour ce faire, les trois entités régionales qui gèrent la Forêt de Soignes l’ont divisée en 24 circuits en boucle de 5 à 6 km, qui couvrent ensemble la totalité du territoire forestier (10 à Bruxelles, 12 en Flandre et 2 en Wallonie).

Chaque année à la même époque (au mois de mars, quand le feuillage n’est pas encore développé et que les naissances des faons n’ont pas encore débuté), un volontaire parcourt quatre fois au lever du soleil le circuit qui lui a été attribué. Chaque Chevreuil aperçu est comptabilisé, sa présence notée sur le plan du circuit ainsi que la direction suivie par l’animal.

Depuis 2009, le Groupe de travail Mammifères de Natagora Bruxelles participe à cette étude: 10 de nos membres dument informés parcourent ainsi chacun une fois un circuit bruxellois. Après compilation de toutes ces observations, les trois régions publient un rapport annuel sur l’IKA des Chevreuils.

Les résultats

Selon le dernier rapport publié, la baisse de l’IKA observée en 2014, 2015 et 2016 se confirme en 2017. Ces variations du nombre de Chevreuils observés sont néanmoins difficiles à interpréter. Le rapport évoque une éventuelle modification de la détectabilité due à l'évolution de la visibilité le long des parcours ou une baisse effective de la population.

Notons que le plus grand facteur limitant cette population est la présence dans la forêt de chiens vagabondant sans laisse. En plus de repérer les faons cachés par leur mère pendant qu’elle se nourrit, les chiens poursuivent brocards et chevrettes parfois sur de longues distances et perturbent ainsi dangereusement le processus de reproduction. Pensons-y lorsque nous nous promenons avec nos amis canins dans la forêt!

Natagora Bruxelles

BNVS - Ostbelgien BNVS - Ostbelgien Natagora - Ardenne orientale Natagora - Ardenne centrale Natagora - Brabant wallon Natagora - Bruxelles Natagora - Centre-Ouest Hainaut Natagora - Entre Sambre et terrils Natagora - Entre-Meuse-et-Lesse Natagora - Entre-Sambre-et-Meuse Natagora - Famenne Natagora - Haute Sambre Natagora - Hesbaye médiane Natagora - Hesbaye Ouest Natagora - Lesse et Houille Natagora - Liège et Basse-Meuse Natagora - Lorraine Natagora - Ourthe-Amblève Natagora - Pays de Herve Natagora - Semois ardennaise Natagora - Marquisat de Franchimont Natagora - Haute Senne Natagora - Vesdre et Ourthe Natagora - Condroz Mosan Natagora - Coeur de Wallonie Natagora - Dendre-Collines
Natagora Lorraine BNVS - Ostbelgien Natagora Ardenne orientale Natagora Lesse et Houille Natagora Hesbaye mediane Natagora Hesbaye Ouest Natagora Entre Sambre et terrils Natagora Brabant wallon Natagora Bruxelles Natagora Seneffe - Braine-le-Compte Centre-Ouest Hainaut Natagora Haute Sambre Natagora Entre-Sambre-et-Meuse Natagora Vesdre & Ourthe BNVS - Ostbelgien Natagora Pays de Herve Natagora Marquisat de Franchimont Natagora Entre-Meuse-et-Lesse Natagora Famenne Natagora Ardenne centrale Natagora Semois ardennaise
Communes de la régionale :

Anderlecht, Auderghem, Berchem-Sainte-Agathe, Bruxelles, Etterbeek, Evere, Forest, Ganshoren, Haeren, Ixelles, Jette, Koekelberg, Laeken, Molenbeek-Saint-Jean, Neder-Over-Heembeek, Saint-Gilles, Saint-Josse-ten-Noode, Schaerbeek, Uccle, Watermael-Boitsfort, Woluwe-Saint-Lambert, Woluwe-Saint-Pierre

Natagora, association de protection de la nature, se mobilise pour prserver la biodiversit des habitats naturels en Wallonie et Bruxelles. Pour cela, nous avons besoin de votre soutien !