Les araignées

Les différents biotopes de notre pays abritent plus de 700 espèces d’araignées, qui jouent un rôle primordial dans la régulation des populations d’insectes. Un autre chiffre pour préciser l’importance des "filles d’Arachné" dans notre environnement: une simple prairie peut accueillir entre 3 et 4 millions d’araignées par an et par hectare…

Si elles nous débarrassent de bon nombre d’insectes jugés indésirables (mouches, moustiques,…), elles sont également victimes de l’appétit, souvent féroce, de nombreux prédateurs comme les oiseaux, les insectes, les reptiles, certains petits mammifères, d’autres araignées ou, accessoirement, la semelle de l’Homo sapiens…

Chélicères

© P. Deramaix

Les araignées font partie de l’embranchement des Arthropodes, et du sous-embranchement des Chélicerates. Les chélicères sont ces deux appendices en forme de crochets qui constituent la partie principale de l’appareil buccal. Les araignées utilisent cette paire de crochets pour inoculer le venin aux proies. Certaines espèces utilisent également ces crochets comme des pioches pour creuser un terrier. La famille des Uloboridae est la seule famille ne possédant pas de venin. En Belgique, il n’y a aucune araignée possédant un venin dangereux pour l’homme.

Digestion externe

© J. Spietaels

Ne possédant pas d’estomac suffisamment développé, les araignées disposent d’un mode de digestion externe. Pour ce faire, l’araignée déglutit des sucs digestifs qui liquéfient les tissus de la proie. Devenue une masse molle, l’araignée n’a plus qu’à aspirer celle-ci comme un vulgaire milk-shake.

Tous ces yeux!

© B. De Cuyper

Le céphalothorax comporte les yeux, habituellement au nombre de huit, parfois six (voire zéro hors Europe).

La taille et la disposition des yeux varient fortement d’une famille à l’autre et est un critère important d’identification. Ces yeux sont décrits comme "simples". Ceci n’est pas un terme péjoratif mais est utilisé pour faire la différence avec les yeux dits "composés" des insectes.

Les araignées chassant leur proie à l’affût (et donc sans toile piège) possèdent une meilleure vue que les araignées à toile orbiculaire.

Reproduction: enfants non-admis!

© A. d'Hendricourt

Pour identifier facilement une araignée mâle d’une araignée femelle, il suffit d’observer la présence de deux "gants de boxe" situés à l’avant, au niveau de la partie buccale. Ces pédipalpes, gonflés et transformés en organes copulateurs permettent aux mâles de transférer le sperme dans l’organe génital de la femelle (épigyne). Donc, si c’est Rocky (gants de boxe), c’est un mâle à coup sûr.

La soie

T. Lebihan

Par rapport à d’autres Arthropodes, toutes les araignées sont capables de produire de la soie, et ce, à tous les stades de leur vie. Plus résistante que l’acier (à épaisseur égale) et très élastique, la soie est utilisée pour

  • protéger les oeufs (cocon),
  • aménager un abri,
  • construire une toile piège,
  • servir de fil de déplacement,
  • construire une toile dite spermatique (pour permettre au mâle de remplir ses pédipalpes),
  • servir de fil de sécurité.

Les scientifiques tentent depuis de nombreuses années de reproduire ce matériau aux propriétés multiples (rembourrage de gilets pare-balles par exemple).

Fils de soie, ballooning

© B. Seghers

Malgré une apparence sédentaire, la plupart des araignées, surtout dans leur stade juvénile, peuvent parcourir des distances considérables par un processus appelé "ballooning". En lâchant un fil de soie et en profitant des courants ascendants, les araignées de petites tailles se laissent emporter au gré des vents et peuvent d’ailleurs se retrouver à de hautes altitudes. Ce phénomène de "vol" leur permet de franchir des obstacles naturels et favorise la dispersion des espèces et la colonisation de nouveaux espaces.

Est-ce que les araignées mordent les gens durant leur sommeil ?

Non. Bien que les araignées se nourrissent de protéines, elles ne boivent pas de sang (les araignées ne sont pas hématophages) et ne s’attaquent donc jamais à l’homme, en tous les cas sous nos latitudes et sauf accidentellement. De plus, parmi les 705 espèces observables en Belgique, seules quelques unes sont capables de percer la peau humaine. Et lorsque vous croyez avoir été victime d’une morsure d’araignée, observez bien l’espacement entre les deux « piqûres » qui correspond à la distance entre les deux chélicères de l’araignée. Autant dire qu’au-delà du millimètre, vous avez eu affaire, soit à une araignée géante, soit à un insecte piqueur-suceur qui s’est gavé de votre sang...

Pour vous informer:

Vous avez des questions ou envie d'échanger sur le thème des araignées? Notre GT araignées est là pour vous!

Natagora Bruxelles

BNVS - Ostbelgien BNVS - Ostbelgien Natagora - Ardenne orientale Natagora - Ardenne centrale Natagora - Brabant wallon Natagora - Bruxelles Natagora - Centre-Ouest Hainaut Natagora - Entre Sambre et terrils Natagora - Entre-Meuse-et-Lesse Natagora - Entre-Sambre-et-Meuse Natagora - Famenne Natagora - Haute Sambre Natagora - Hesbaye médiane Natagora - Hesbaye Ouest Natagora - Lesse et Houille Natagora - Liège et Basse-Meuse Natagora - Lorraine Natagora - Ourthe-Amblève Natagora - Pays de Herve Natagora - Semois ardennaise Natagora - Marquisat de Franchimont Natagora - Haute Senne Natagora - Vesdre et Ourthe Natagora - Condroz Mosan Natagora - Coeur de Wallonie Natagora - Dendre-Collines
Natagora Lorraine BNVS - Ostbelgien Natagora Ardenne orientale Natagora Lesse et Houille Natagora Hesbaye mediane Natagora Hesbaye Ouest Natagora Entre Sambre et terrils Natagora Brabant wallon Natagora Bruxelles Natagora Seneffe - Braine-le-Compte Centre-Ouest Hainaut Natagora Haute Sambre Natagora Entre-Sambre-et-Meuse Natagora Vesdre & Ourthe BNVS - Ostbelgien Natagora Pays de Herve Natagora Marquisat de Franchimont Natagora Entre-Meuse-et-Lesse Natagora Famenne Natagora Ardenne centrale Natagora Semois ardennaise
Communes de la régionale :

Anderlecht, Auderghem, Berchem-Sainte-Agathe, Bruxelles, Etterbeek, Evere, Forest, Ganshoren, Haeren, Ixelles, Jette, Koekelberg, Laeken, Molenbeek-Saint-Jean, Neder-Over-Heembeek, Saint-Gilles, Saint-Josse-ten-Noode, Schaerbeek, Uccle, Watermael-Boitsfort, Woluwe-Saint-Lambert, Woluwe-Saint-Pierre

Natagora, association de protection de la nature, se mobilise pour prserver la biodiversit des habitats naturels en Wallonie et Bruxelles. Pour cela, nous avons besoin de votre soutien !